AVANT D’ACCEPTER LE DIAGNOSTIC PSYCHIATRIQUE DE VOTRE ENFANT

Avant de soumettre votre enfant au carcan des pseudo maladies mentales votées à main levée lors des réunions de l’Association Psychiatrique Américaine LISEZ CECI!

Chers parents et enseignants,

Depuis les années 70, nous avons connu une augmentation incontestable de la violence et de suicide chez nos jeunes dans nos écoles. Beaucoup de chercheurs et de spécialistes ont montré du doigt la violence à la télévision, les armes à feu, la baisse de la moralité et l’absence de la mère à la maison.

J’ai 55 ans, et jamais je n’ai été témoin d’extrême violence, de meurtre et de suicide dans ma jeunesse. Oui, quelques bonnes bagarres entre garçons, souvent reliées à l’alcool, mais pas des tueries comme nous le voyons aujourd’hui. Les armes à feu ne peuvent être la raison de cette augmentation de folie.

Qu’est ce que ces enfants ont en commun? Quel est le facteur dominant commun à tous ces crimes?

 

  • Éric Harris âgé de 17 ans (d’abord sur le Zoloft, ensuite le Luvox) et Dylan Klebold âgé de18 ans de l’école Colombine à Littleton au Colorado. Ils ont tué12 étudiants et un professeur. Ils ont blessé 23 autres personnes avant de s’enlever la vie. Les dossiers médicaux de Klebold n’ont jamais été divulgués au public.
  • Jeff Weise, âgé de 16 ans à qui l’on avait prescrit 60 mg/jour de Prozac (trois fois la dose moyenne pour les adultes!) il a tiré sur son grand-père et sa petite amie et sur de nombreux camarades de classe à Red Lake, Minnesota avant de retourner l’arme contre lui,10 morts, 12 blessés.
  • Cory Baadsgaard, 16 ans, de l’école Wahluke (état de Washington), était sur le Paxil (qui l’a amené à avoir des hallucinations).Il est arrivé en classe avec un fusil et pris en otage 23 camarades de classe. Il n’a aucun souvenir de l’événement.
  • Chris Fetters, 13 ans, a tué sa tante préférée pendant qu’il était sous l’effet du Prozac.
  • Christopher Pittman, 12 ans, a assassiné ses deux grands-parents. Il avait reçu une prescription de Zoloft.
  • Mathew Miller, 13 ans, retrouvé pendu dans le placard de la chambre 6 jours après avoir débuté sa prescription de Zoloft.
  • Kip Kinkel, 15 ans (sur le Prozac et le Ritalin) il a tué ses parents alors qu’ils dormaient puis est allé à l’école et a ouvert le feu sur ses camarades de classe tuant 2 de ses amis et en blessant 22 autres jeunes.
  • Luke Woodham âgé de16 ans, a tué sa propre mère et deux étudiants, blessant six autres sous l’effet du Prozac.
  • Un garçon de Pocatello, Idaho, en 1998.alors qu’il était sur le Zoloft, il a provoqué une prise d’otage à main armée dans son école.
  • Michael Carneal âgé de 14 ans a ouvert le feu sur des étudiants lors d’une réunion de prière à l’école de West Paducah (Kentucky). Trois adolescents ont été tués, cinq autres ont été blessés. Il consommait du Ritalin.
  • Un jeune homme de Huntsville en Alabama. Il était sous l’effet du Ritalin lorsqu’il a tué ses parents et son frère à coup de hache. Un seul de ses frères a survécu.
  • Andrew Golden, âgé de11 ans, et Mitchell Johnson, 14 ans, tous les deux sur le Ritalin ont tiré sur 15 personnes, abattant quatre élèves, un enseignant et blessant 10 autres.
  • TJ Solomon, 15 ans, élève du secondaire à Conyers en Géorgie. Il a ouvert le feu sur ses camarades de classe, blessant 6 étudiants. Il prenait du Ritalin.
  • Rod Mathews, 14 ans, sous l’effet du Ritalin, a battu à mort un camarade de classe avec un bâton de baseball.
  • James Wilson, 19 ans, de Breenwood en Caroline du Sud, a ouvert le feu avec un revolver de calibre.22 dans une école primaire, tuant deux jeunes filles et blessant sept enfants et deux enseignantes. Il consommait plusieurs drogues psychiatriques.
  • Elizabeth Bush, 13 ans, sous l’effet du Paxil a ouvert le feu dans son école en Pennsylvanie.
  • Jason Hoffman, sous l’effet du Effexor et de Celexa, il ouvre le feu dans son école à El Cajon en Californie.
  • Jarred Viktor, 15 ans, cinq jours après le début de son traitement au Paxil a poignardé à mort sa grand-mère 61 fois.
  • Chris Shanahan, âgé de 15 ans de Rigby en Indiana, a tué sans motif une femme qu’il ne connaissait pas. Il était traité au Paxil.
  • Jeff Franklin (Prozac et Ritalin) de Huntsvilleen Alabama a assassiné ses parents comme ils rentraient du travail à l’aide d’un marteau, d’une hache et d’un couteau pour ensuite attaquer ses plus jeunes frères et sœur.
  • Neal Furrow a ouvert le feu dans une école juive de Los Angeles après qu’un jugement de cour lui ait ordonné de prendre du Prozac ainsi que plusieurs autres médicaments psychiatriques.
  • Kevin Rider, 14 ans, était en sevrage du Prozac lorsqu’il fût trouvé mort d’une blessure par balle à la tête. Au début, on croyait au suicide, mais deux ans plus tard, l’enquête a révélé un homicide possible. Le principal suspect, également âgé de14 ans, prenait du Zoloft et des antidépresseurs ISRS.
  • Alex Kim, 13 ans, retrouvé pendu peu de temps après que sa prescription de Lexapro eu été doublée.
  • Diane Routhier, on lui avait prescrit du Welbutrin pour des problèmes de calculs biliaires. Six jours plus tard, après avoir subi de nombreux effets secondaires, elle se suicida.
  • Billy Willkomm, un lutteur accompli et un étudiant de l’Université de la Floride, à qui on a prescrit du Prozac à l’âge de 17 ans. Sa famille l’a trouvé mort, suspendu à une échelle dans la résidence familiale en juillet 2002.
  • Kara Jaye Anne Fuller-Otter, 12 ans, était sur le Paxil lorsqu’elle s’est pendue à un crochet dans son placard. Les parents de Kara ont déclarés » … le médecin a refusé de la retirer du médicament après lui avoir fait mention de mauvaise réaction au Paxil ».
  • Gareth Christian de Vancouver, âgé de18 ans, était sur le Paxil lorsqu’il s’est suicidé en 2002. Le père de Gareth ne pouvant accepter la mort de son fils se suicida à son tour.
  • Julie Woodward, 17 ans, était sur le Zoloft quand elle s’est pendue dans le garage familial.
  • Matthew Miller avait 13 ans lors de sa visite chez un psychiatre parce qu’il éprouvait des difficultés à l’école. Le psychiatre lui a donné des échantillons de Zoloft. Sept jours plus tard, sa mère le trouva pendu à un crochet dans son placard.
  • Kurt Danysh, 18 ans, il consommait du Prozac lorsqu’il a tué son père avec un fusil de chasse. Il est maintenant derrière les barreaux à écrire des lettres, essayant d’avertir le monde que les médicaments ISRS peuvent tuer.
  • Woody ________, 37 ans, s’est suicidé dans sa cinquième semaine de son traitement au Zoloft. Peu de temps avant sa mort, son médecin a suggéré de doubler la dose du médicament. Il avait vu son médecin uniquement pour insomnie. Il n’avait jamais été déprimé et n’avait jamais eu aucun symptôme de maladie mentale.
  • Un enfant de Houston âgé de 10 ans, a battu et tué son père après que sa dose de Prozac eu été augmentée.
  • Hammad Memon âgé de 15 ans a tué un de ses amis de classe. Il avait été diagnostiqué de TDAH et de dépression et prenait du Zoloft et « d’autres drogues pour résoudre sa condition. »
  • Matti Saari, un étudiant de 22 ans en art culinaire, a ouvert le feu et tué 9 étudiants et un enseignant et blessé un autre étudiant, avant de s’enlever la vie. Saari prenait un ISRS et du benzodiazépine.
  • Steven Kazmierczak, 27 ans, a ouvert le feu dans l’auditorium de l’université Northern Illinois tuant cinq étudiants et 21 blessés 21 avant de s’enlever la vie. Selon sa petite amie, il avait récemment pris du Prozac, du Xanax et de l’Ambien. Les résultats toxicologiques ont montré qu’il avait encore des traces de Xanax dans son système.
  • Pekka-Eric Auvinen, 18 ans de la Finlande, avait pris des antidépresseurs avant de tuer huit personnes et blessé une douzaine d’autres au lycée Jokela pour ensuite se suicider.
  • Asa Coon de Cleveland, âgé de14 ans, a tiré sur quatre personnes avant de s’enlever la vie. Les dossiers de la Cour montrent que Coon était sur la Trazodone.
  • Jon Romano, 16 ans, sur les médicaments pour la dépression, a tiré sur son professeur avec un fusil de chasse dans son lycée de New York.Et la liste continue…
    Quels sont les médicaments psychiatriques qui ont porté Jared Lee Loughner, âgé de 21, lorsqu’il a fait 6 morts et 14 blessés à Tuscon en Arizona. Quel est le nom de l’antidépresseur que prenait James Eagade Holmes, 24 ans, lorsqu’il a ouvert le feu et tué 12 personnes et en blessant 59 autres à Aurora au Colorado. Quel autre psychotrope prenait Jacob Tyler Roberts, 22 ans, qui a tué 2 personnes à Clackamas en Oregon. Sous quels psychotropes était Adam Peter Lanza, 20 ans, qui aurait présumé tués 26 enfants et professeurs à Newtown Connecticut.Et combien d’autres tragédies devrons-nous subir avant que les autorités décident d’ouvrir des enquêtes nationales qui pourront enfin mettre fin aux massacres.

Allons nous fermer les yeux sur ces faits et voir que ce sont ces changements qui sont à la source de cette violence insensée.

Avons-nous une responsabilité sociale de dénoncer les compagnies pharmaceutiques et les fausses solutions avancées par une psychiatrie corrompue et criminelle.

À vous de décider!

 

Tags: , ,

One Response to “AVANT D’ACCEPTER LE DIAGNOSTIC PSYCHIATRIQUE DE VOTRE ENFANT”

  1. Lisa Says:

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, moi qui a un fils hyperactif a la maison je parle en toute connaissance de cause! J’étais sous traitement antiepileptique durant ma grossesse est ce cela la cause?Peu importe j’ai suivi les recommandations de l’école ect car de toute façon il y’a pas trop le choix !! Première semaine magie!! Il est comme transformer ce n’est plus le même, puis après quelques semaines l’accoutumance arrive et la il faut augmenter les doses, crises de manque changement de la personnalité juste pour avoir la paix!!!! Dans ce cas la autant ne pas faire d’enfant et adopter un chien! Aujourd’hui je lui ai tout arreté et comme le système français n’a pas accepter j’ai arrété mon travail et je me suis installé dans ma belle famille, un enfant reste un enfant et a juste besoin d’amour et de patience pas de drogue pour marcher avec une télécommande!!!!!

Leave a Reply